lundi 24 octobre 2011

Violons de l'Automne 2011 : le grand huit !


Sans tomber dans l'autosatisfaction, nous ne pouvons que constater que cette huitième édition des Violons de l'Automne s'est révélée être un grand crû, même si les vallonnements de la Capelle-Bleys sont loin d'être couverts de vignes !
Pour assurer un bon millésime, il faut du soleil et de la chaleur ; du soleil, il y en a eu tout le week-end (bon, on l'avait réservé, mais on n'est jamais sûr à 100%...) et de la chaleur, il n'en a pas manqué à chaque instant. Chaleur humaine d'abord, fournie abondamment par les organisateurs (merci infiniment à Mijo et Alain BESSAC, qui se sont beaucoup investis dans la préparation et la réalisation de ce week-end à nos côtés et qui nous ont accueillis dans des conditions optimales, merci également à Gérard, Denise, Viviane, Thierry, Anne-Marie, Nicole, Pierre, Francis et tous ceux qui se sont impliqués à un moment ou un autre) et par les participants qui ont su toucher le coeur du public, que ce soit lors des aubades du samedi matin, du bal du samedi soir et de l'apéro musical du dimanche midi. Nous avons recueilli de bien beaux sourires, des pas de danse endiablés ou hésitants mais touchants et de nombreux remerciements à ces occasions, ce qui nous montre combien cette dimension publique est indispensable à nos rencontres, à côté des moments forts passés entre violoneux.
Et pour effectuer la récolte, il faut des bras, et lorsqu'ils sont armés d'archets, c'est encore mieux ! Heureusement, ces bras étaient au rendez-vous puisque nous avons battu cette année le record de participation avec 24 violoneux ! Si les délégations cantalouses, corréziennes et limousines étaient comme de coutume largement présentes, sans parler du contingent aveyronnais avec les 12 Violoneux quasiment au grand complet plus les violoneuses du sud-Aveyron, nous avons aussi accueilli avec plaisir  plusieurs voisins lotois et un petit nouveau venu de l'Hérault. Tous ces musiciens se sont retrouvés autour des répertoires du Massif Central, plus quelques incursions dans les répertoires d'autres régions ou pays, notamment l'Italie. Merci à toutes et tous pour la bonne humeur et surtout pour l'énergie déployée, notamment lors du bal qui a accueilli une assistance tout à fait satisfaisante. Merci également à ceux qui se sont adjoints ponctuellement au bal, notamment Guilhem BOUCHER et ses élèves du Lot, et notre toujours facétieux - et poilu -  Robert !
Nous mettrons très prochainement en ligne les photos faites lors de week-end ainsi que quelques vidéos qui resteront à n'en pas douter dans les annales !


mercredi 11 mai 2011

Théâtre + musique + Igues de Compolibat + bal trad = 22 mai !

Le canyon du Colorado, à côté des Igues de Compolibat, peuh... c'est, c'est... loin ! Et puis pour y entendre du violon traditionnel, vous pouvez toujours courir... ou tendre vainement l'oreille...

Alors que dans les Igues de Compolibat, le 22 mai prochain, non seulement vous pourrez découvrir un site naturel spectaculaire à travers une balade champêtre par un beau dimanche après-midi ensoleillé, mais vous pourrez aussi entendre in situ un conte en occitan et en français grâce à la troupe des Z'Igues de Compolibat et vous pourrez aussi ouïr les musiciens de 12 Violoneux, de la Solenca et d'autres encore, éparpillés dans les bois où ils sauront vous charmer de leurs mélodies.

Vous aurez en plus, à l'issue de cette promenade géologico-théâtro-musicale, la possibilité de goûter aux spécialités concoctées par les cordons bleus compolibatois.

Et last but not least, comme disent les Indiens de Monument Valley, l'après-midi s'achèvera à la salle des fêtes de Compolibat par un bal trad animé par les musiciens présents.

Avouez que le programme est alléchant ! Alors, préparez vos chaussures de rando (n'oubliez pas celles de bal), votre gourde, 2 € de monnaie pour la participation aux frais et rendez-vous un peu après 14 heures à la Salle des Fêtes de Compolibat (pour ceux qui viendraient du Ségala, on précise que le pont sur l'Aveyron est rouvert, pas la peine de faire le détour). Vous recevrez en prime à votre arrivée le sourire de Lucile Heitz, qui est non seulement à l'origine du projet, mais aussi de l'affiche.

Consultez ou téléchargez le flyer en recto et en verso...

samedi 30 avril 2011

Fous d'Archet 2011 déjà dans le rétroviseur...

Eh oui, c'est  déjà fini, les pîtreries homo-violonicusiennes d'Olivier et Robin, l'assaut intrépide et fougueux des membres d'Hector Boyaux sur l'aligot, d'abord, sur la scène de la Doline ensuite, les rêveries et broderies celtiques du Duo BarBar (grosse impression, les gars, bravo !), et le décoffrage brut des bourrées de 12 Violoneux...
Merci à tous pour cette belle journée du 9 avril, merci en particulier à Pierre VIEUSSENS et aux Arpalhands pour l'organisation de ce Festival, à Michel LACOMBE pour la sono, à Matthieu GRIMAL de l'Agglo du Grand-Rodez pour la régie de l'Homo Violonicus, aux deux collectivités qui nous ont accueillis (Agglo et Mairie de Sébazac), aux spectateurs et danseurs qui ont oublié que dehors il faisait beau pour venir chercher le bonheur de leurs oreilles et de leurs pieds au son des violons, merci enfin à toutes les petites mains (fournisseurs de productions personnelles à consommer avec modération, de cakes, quiches, salades et autres gâteaux) qui se sont démenées pour mettre tout en oeuvre pour que cette journée se déroule dans les meilleures conditions !

On n'oubliera pas de remercier également tous ceux qui ont accueilli 12 Violoneux à Montcuq le 16 avril pour une journée tout aussi réussie.

Vous pouvez retrouver quelques photos de ces deux journées en cliquant sur Photos de Sébazac et sur Photos de Montcuq. Merci aux photographes !

samedi 19 février 2011

Découvrir le répertoire de Joseph PERRIER, violoneux de l'Artense

Au même titre qu'Antonin CHABRIER, François MALTHIEU, Léon PEYRAT, Alfred MOURET et bien d'autres, Joseph PERRIER fait partie des figures mythiques du violon auvergnat. On peut notamment le voir en action sur la cassette vidéo de l'AMTA "Joseph Perrier, violoneux de l'Artense".
Sous l'égide de l'AEPEM, Laurence DUPRE et Jean-François VROD, qui était son ami, nous proposent aujourd'hui avec "Les airs de Jo" un recueil de 117 airs du répertoire du maître de Champs-sur-Tarentaine.

Pour commander cet ouvrage, rendez-vous sur le site d'Auvergne Diffusion. Tarif : 27 € hors frais de port.

Vous pouvez aussi entendre et voir Joseph PERRIER jouer avec ses amis, dont Françoise ETAY, Olivier DURIF, Jean-Marc DELAUNAY, entre autres, sur cette vidéo où l'on entend notamment la fameuse bourrée dite à "Pons/Perrier". Elle a été tournée en 1993 lors d'une fête au cours de laquelle un nouveau violon fabriqué par Jean-Pierre CHAMPEVAL a été offert à Joseph PERRIER, après la perte du sien dans l'incendie de sa ferme.

Merci à Julien CAILLAUD pour ces infos !

samedi 29 janvier 2011

Fous d'Archet en Aveyron, ça se précise !


Le Festival biennal Fous d'Archet, organisé par nos amis de l'association columérine Arpalhands, posera bien ses valises en Aveyron, le samedi 9 avril 2011, grâce à un partenariat avec 12 Violoneux.
Deux manifestations sont au programme ce jour-là :

  • à partir de 17 heures, à l'auditorium de l'antenne du Grand Rodez du Conservatoire de l'Aveyron à Rodez, le spectacle de l'Homo Violonicus nous permettra d'apprécier les grands talents de musiciens, acteurs et clowns d'Olivier RICHAUME et Robin VARGOZ du théâtre ambulant Pile ou Versa (et membres émérites de la Compagnie du Rigodon). Ce spectacle sera bien sûr ouvert à tous, grands et petits,
  • à partir de 21 heures, à la salle de la Doline de Sébazac, un grand bal autour du violon rassemblera le groupe toulousain HECTOR BOYAUX (issu des Arpalhands) qu'on a déjà pu apprécier sur cette même scène voici trois ans, le duo RICHAUME/VARGOZ une fois démaquillé, pour, à coup sûr, quelques rigodons sauvages, l'ensemble de violons de 12 Violoneux (à baptiser ? vos propositions sont les bienvenues !) et les irlandophiles du DUO BARBAR (dans lequel joue Guilhem CAVALIE, le violoniste de Doolin').
On ne peut que remercier Pierre VIEUSSENS et l'équipe des Arpalhands pour leur souci de délocaliser leur Festival, ce qui permet de développer à la fois les liens d'amitiés et la mise en réseau des acteurs locaux des musiques traditionnelles en Midi-Pyrénées. Merci pour leur soutien à notre toute jeune association, merci également aux collectivités locales qui mettent leurs locaux à notre disposition pour cette journée où nous attendons à la fois beaucoup de monde et beaucoup de plaisir !

La participation de 12 Violoneux à Fous d'Archet ne se limitera pas à cette seule soirée du 9 avril, puisque l'ensemble de violons participera la semaine suivante, le samedi 16 avril, au bal de Fous d'Archet à Montcuq (46).

Consultez le programme complet du Festival Fous d'Archet (si vous souhaitez vous rendre en covoiturage à certaines manifestations prévues au programme de Fous d'Archet, n'hésitez pas à laisser vos souhaits et coordonnées en commentaires à ce message)