lundi 24 octobre 2011

Violons de l'Automne 2011 : le grand huit !


Sans tomber dans l'autosatisfaction, nous ne pouvons que constater que cette huitième édition des Violons de l'Automne s'est révélée être un grand crû, même si les vallonnements de la Capelle-Bleys sont loin d'être couverts de vignes !
Pour assurer un bon millésime, il faut du soleil et de la chaleur ; du soleil, il y en a eu tout le week-end (bon, on l'avait réservé, mais on n'est jamais sûr à 100%...) et de la chaleur, il n'en a pas manqué à chaque instant. Chaleur humaine d'abord, fournie abondamment par les organisateurs (merci infiniment à Mijo et Alain BESSAC, qui se sont beaucoup investis dans la préparation et la réalisation de ce week-end à nos côtés et qui nous ont accueillis dans des conditions optimales, merci également à Gérard, Denise, Viviane, Thierry, Anne-Marie, Nicole, Pierre, Francis et tous ceux qui se sont impliqués à un moment ou un autre) et par les participants qui ont su toucher le coeur du public, que ce soit lors des aubades du samedi matin, du bal du samedi soir et de l'apéro musical du dimanche midi. Nous avons recueilli de bien beaux sourires, des pas de danse endiablés ou hésitants mais touchants et de nombreux remerciements à ces occasions, ce qui nous montre combien cette dimension publique est indispensable à nos rencontres, à côté des moments forts passés entre violoneux.
Et pour effectuer la récolte, il faut des bras, et lorsqu'ils sont armés d'archets, c'est encore mieux ! Heureusement, ces bras étaient au rendez-vous puisque nous avons battu cette année le record de participation avec 24 violoneux ! Si les délégations cantalouses, corréziennes et limousines étaient comme de coutume largement présentes, sans parler du contingent aveyronnais avec les 12 Violoneux quasiment au grand complet plus les violoneuses du sud-Aveyron, nous avons aussi accueilli avec plaisir  plusieurs voisins lotois et un petit nouveau venu de l'Hérault. Tous ces musiciens se sont retrouvés autour des répertoires du Massif Central, plus quelques incursions dans les répertoires d'autres régions ou pays, notamment l'Italie. Merci à toutes et tous pour la bonne humeur et surtout pour l'énergie déployée, notamment lors du bal qui a accueilli une assistance tout à fait satisfaisante. Merci également à ceux qui se sont adjoints ponctuellement au bal, notamment Guilhem BOUCHER et ses élèves du Lot, et notre toujours facétieux - et poilu -  Robert !
Nous mettrons très prochainement en ligne les photos faites lors de week-end ainsi que quelques vidéos qui resteront à n'en pas douter dans les annales !