lundi 26 octobre 2015

Les Violons de l'Automne : l'âge de la maturité ?


Quand nous serons devenus des têtes chenues, des grisons (comme le disait un certain Georges), cette édition 2015 des Violons de l'Automne restera à coup sûr dans nos mémoires comme une bien belle réussite, venant confirmer celle de l'édition précédente au Rouget : accueil très chaleureux et d'une rare efficacité de l'équipe de l'association Sauvegarde du Patrimoine de Mouret, des animations réussies pour ceux qui nous écoutaient comme pour les musiciens eux-mêmes, soleil omniprésent sur des lieux et dans des paysages splendides, températures à l'avenant nous autorisant, luxe suprême, nos repas de midi en extérieur, bonne chère et, bien évidemment, bonne musique, retrouvailles amicales avec les habitués des éditions précédentes et découverte avec plaisir de nouveaux aficionados du violon trad, cette année originaires de la région toulousaine... Que demander de plus ?

Allez, pour le plaisir, un petit retour sur les divers moments de ce beau week-end :

Le hors d'oeuvre s'est déroulé le vendredi soir à Villecomtal, chez Bruno et Hannah ; enfin, "hors d'oeuvre" est un mot bien réducteur pour qualifier l'excellent repas servi à la dizaine de violoneux déjà débarqués des divers coins du Massif Central (une affluence record à ce moment d'une rencontre) et pour nos amis Jean-Marie Catusse, Bernard Pouget et leurs épouses. Les tasses à café à peine vidées que les archets entraient déjà en action pour une session trad endiablée qui allait s'étirer jusqu'à près de minuit. La soirée s'est achevée sur une rencontre originale et chaleureuse avec plusieurs musiciens du coin, dont une charmante chanteuse finlandaise que les violoneux ont pris plaisir à accompagner lorsqu'elle a notamment entonné quelques airs lapons fort inattendus.

La même joyeuse bande s'est retrouvée le samedi matin pour une animation à la maison de retraite St-Joseph de Marcillac-Vallon, avec le renfort de Jean-Pierre à la flûte et aux cornemuses et d'Arthur, jeune violoneux dont le talent n'attend vraiment pas le nombre des années. Même si aucune danseuse ou aucun danseur octo ou nonagénaire ne s'est risqué a hasarder quelques pas de bourrées, le public des anciens a beaucoup apprécié les nombreux airs proposés par le groupe.

L'après-midi a vu l'arrivée des derniers musiciens pour la traditionnelle rencontre ; au total, 20 violoneux et un flûtiste se sont retrouvés pour faire tourner les morceaux proposés successivement par chacun. Quatre heures plus tard, et une soixantaine de morceaux joués, il était temps de poser les instruments pour quelques bourrées chantées autour d'un apéro et d'un repas rouergat.

Le bal du soir a été animé par les violoneux présents et l'ambiance a été au rendez-vous malgré une affluence en dessous de nos espérances, ce qui nous motive à creuser davantage encore nos sillons en ces arides terres aveyronnaises encore insuffisamment amendées de colophane !

Le dimanche matin s'est déroulé en deux temps : d'abord, une animation au coeur du marché de Marcillac avec de très bons moments (ah, "Les canards sans plumes" près de la rôtisserie !), en particulier avec un chanteur très averti du répertoire occitan, puis un concert improvisé dans la chapelle de St-Jean-le-Froid. Dans les deux cas, les violoneux ont été chaleureusement applaudis par l'assistance. Les participants ont particulièrement aimé le moment à St-Jean-le-Froid, eu égard au cadre magnifique que propose le site et aux "good vibrations" issues de rares moments de partage avec le public et les organisateurs.

Ce beau week-end s'est achevé sous le soleil autour d'un pot de l'amitié offert par Sauvegarde du Patrimoine de Mouret puis autour d'une bonne estofinada arrosée, comme il se doit dans le Vallon, de quelques rasades de Saumancès.

Quelques mots extraits des messages des participants, pour attester de cette belle réussite :

  • "J'ai particulièrement apprécié la soirée du vendredi soir comme une remise dans le bain avant d'aller jouer le lendemain midi à la maison de retraite." - Monique
  • "Encore merci pour le travail de toute l'équipe des "Violons de l'Automne" ; j'ai beaucoup aimé le fait de jouer devant et avec les gens dans les différentes interventions" - Yvon
  • "Il y a eu des moments forts, sur le marché notamment quand ce vieil homme a chanté, et aussi dans la chapelle de Saint Jean le Froid - sans doute la magie du lieu..." - Philippe
  • "Je remercie également tous les bénévoles qui ont oeuvré pour nous rendre la vie facile...  je trouve la formule découverte d'un lieu très bien, il manque peut-être un peu de temps pour visiter, faire une balade..." - Bernadette
  • "Je me suis bien plu à jouer, à chanter ou à danser et on a bien mangé, que faut-il de plus ?" - Pierre
  • "les Violons de l'Automne sont devenus un rendez-vous incontournable, un week-end exceptionnel que je vois toujours approcher avec grand plaisir, une fois la rentrée passée. Vivement la prochaine !" - Dominique

Et maintenant, l'indispensable tournée de remerciements :

  • à toute l'équipe de l'association Sauvegarde du Patrimoine de Mouret : Jean-Marie, Bernard, André, en particulier pour tout le boulot de publicité autour de la manifestation et pour les autorisations diverses obtenues pour nous permettre de nous consacrer pleinement à la musique. C'est pour des rencontres amicales avec des acteurs de la vie locale tels que vous que les Violons de l'Automne existent, au-delà de la seule musique et de la découverte d'un répertoire généralement méconnu. Cela a été un très grand plaisir de monter ce week-end avec vous et de passer du temps ensemble. Vivement une autre occasion de se revoir !
  • à  la Directrice de la Maison de Retraite St-Joseph de Marcillac-Vallon pour son accueil, à la Mairie de Mouret pour la mise à disposition de la salle des fêtes, à Mme le Maire de Marcillac-Vallon qui nous a permis de nous produire sur le marché dominical,
  • à Thierry et l'IEO del Vilafrancat pour la mise à diposition de la sono pour le bal, une fois encore,
  • à Bruno et Hannah pour leur accueil à Villecomtal (sans oublier les "boeufeurs" locaux), Yves Randeynes et son épouse pour le gîte de Nauviale (dommage qu'on n'ait pas eu plus de temps pour en profiter), Pierre Boscus pour les repas (estofinada = ***), 
  • aux petites mains de l'ombre qui élaborent les fouaces et mises en bouches qui réjouissent nos papilles, font le service ou s'improvisent plongeurs pendant que les musiciens font le job sur scène mais aussi à celles qui immortalisent ces bons moments avec leurs appareils photo et caméras : merci donc mille fois à Nicole, Francine, Geneviève, Françoise, Martine, Valérie, Pierre... et on en oublie sans doute...
  • aux amis danseurs venus guincher au son du violon le samedi soir, merci de leur fidélité au violon traditionnel et pour leur soutien à 12 Violoneux,
  • et bien sûr à tous les participants de cette 12ème édition : Yvon, Thierry, Robert, Pierre R., Pierre H., Philippe, Jean-Pierre, Monique, Michel, Jean-Claude, Jacqueline, Gérard, François, Dominique, Didier, Christophe, Bernard, Bernadette, Arthur, Arnaud & Anne, tous bienvenus pour la 13ème ! Merci pour votre bonne humeur, vos sourires, vos blagues et chants et pour les morceaux proposés (les longues soirées d'hiver seront mises à profit pour les mettre en ligne) !
  • au soleil, qui ne nous a pas lâchés du week-end, c'était vraiment sympa de sa part...
  • Bon, on espère n'avoir oublié personne... si c'est le cas, mille excuses !
Pour conclure, ce fut un plaisir pour nous d'organiser cette édition 2015 ! A l'année prochaine ou peut-être avant, pour d'autres aventures musicales au violon, qui sait ?

Le Bureau de 12 Violoneux (François, Gérard et Jean-Claude)

PS : et avec tous ces gens qui faisaient des photos et filmaient dans tous les coins, on ne voit rien ???
Eh ben, si ! Les photos sont en ligne ! Pour les voir, allez dans la rubrique Photos & Images, vous en trouverez un tombereau (d'autres devraient suivre, mais vous en avez déjà pour un moment à voir celles-là...) et en plus on a mis celles des Violons de l'Automne 2014 au Rouget, trop top (OK cela aurait pu être fait plus tôt, mais bon l'essentiel c'est qu'elles y soient) !

Pour les vidéos, patientez un peu, cela viendra bientôt !