dimanche 18 décembre 2016

Ouverture des inscriptions aux stages de printemps consacrés aux répertoires du Dauphiné !

Mesdames et messieurs,

Nous avons le plaisir de déclarer ouvertes les inscriptions aux stages de printemps organisés conjointement par les Arpalhands, Trad en 4D et 12 Violoneux et qui se dérouleront le samedi 4 mars prochain à Sébazac !

Pour vous inscrire, en savoir plus sur les contenus, horaires et tarifs des stages, vous pouvez télécharger la plaquette de présentation en cliquant ici.

A vos marques, prêts ? Partez !

© Crédit photo : www.photos-dauphine.com

samedi 26 novembre 2016

4 mars 2017, une date à inscrire d'ores et déjà dans vos agendas !

Si les Violons de l'Automne sont, depuis la création de l'association, l'évènement annuel proposé par 12 Violoneux, nous avons décidé de proposer à partir de 2017 un deuxième évènement, à vocation plus pédagogique, sous la forme d'un stage de violon. Difficile en effet d'imaginer qu'une association dont la vocation est la promotion du violon traditionnel ne se donne pas la peine de faire progresser ses propres membres et d'autres musiciens intéressés sur les techniques et répertoires touchant à notre instrument préféré.
C'est dans le cadre de l'édition 2017 du festival régional Fous d'Archet, en partenariat avec les Arpalhands et Trad en 4D, que se tiendra le samedi 4 mars prochain à Sébazac (La Doline) ce premier stage de violon, consacré aux répertoires du Dauphiné et qui sera animé par Perrine Bourel-Vargoz.

Perrine BOUREL-VARGOZ
Quelques mots pour présenter Perrine : musicienne à la Cie du Rigodon, dans le « duo Perrine Bourel - Michel Favre », dans les « Violons du Rigodon » ainsi que dans le duo « Violoneuses » (qui relève du collectif La Nòvia), elle enseigne le répertoire des violoneux des Alpes du Sud / Dauphiné à travers cours et stages et vient de publier un cahier de répertoire sur le rigodon.

Perrine nous fera donc découvrir tout un ensemble d'airs à danser de cette belle région, au premier rang desquels le rigodon, danse emblématique du Dauphiné, comme peuvent l'être la bourrée pour le Massif Central ou le rondeau pour la Gascogne.

Certains lèvent déjà le doigt : "Ouais, c'est bien beau de savoir jouer le rigodon, mais qui sait le danser dans nos contrées ?" Bonne question ; aussi, en parallèle à ce stage de violon, avons-nous souhaité proposer un stage de danses axé sur différentes formes du rigodon. Il sera animé par des musiciens et danseurs qui font référence en la matière : Robin Vargoz (que l'on avait déjà applaudi il y a quelques années à Rodez dans le spectacle l'Homo Violonicus) pour l'enseignement des danses, et le grand Michel Favre pour l'accompagnement au violon, excusez du peu !
Robin VARGOZ
Nos amis de Trad en 4D ont suggéré fort judicieusement l'adjonction d'un troisième stage, consacré lui aux chants du Dauphiné et qui sera animé par Annik Magnin, membre du duo vocal Les Balbelettes et de la Compagnie du Rigodon.

Une journée de stages ne serait pas complète sans un bon bal trad. Celui-ci aura lieu le soir à la Doline et permettra de faire le lien entre les différentes aires géographiques d'Occitanie représentée ce jour-là : les danseurs pourront d'abord roder leur technique nouvellement acquise du rigodon (ou la découvrir pour les novices) sur les airs endiablés du duo dauphinois Perrine Bourel / Michel Favre ; honneur ensuite aux toulousains d'Hector Boyaux, qu'il est inutile de présenter ici, tant la bande à Pierre Vieussens est une habituée de la Doline et nous ravira par la diversité de ses musiques à danser et leur mise en place toujours impeccable. C'est avec Aiga de Març, dans sa nouvelle configuration à 4 (deux violons, deux cornemuses) que se terminera le bal, autour des répertoires du Massif Central, comme il se doit !
Michel FAVRE
Nous vous en dirons plus ultérieurement sur les détails de l'organisation de cette journée qui s'annonce déjà comme un grand moment.

En attendant le plaisir de se retrouver nombreux le 4 mars à  Sébazac, un très grand merci aux Arpalhands de nous associer une nouvelle fois à leur super festival (à noter que l'ensemble de violons de 12 Violoneux se produira aussi le 25 février 2017 à Cajarc dans le cadre de Fous d'Archet) ; c'est toujours un bonheur de collaborer avec vous les gars, plus que sympas et très pro ! Merci également à Trad en 4D de s'être pleinement associée au projet initial en l'enrichissant et de nous accueillir dans les beaux locaux de Sébazac.

Erratum

Nous vous avons présenté il y a quelques mois le nouveau CD de notre ami Philippe ANCELIN, fiddle parmi les fiddle des Violons de l'Automne, mais, mais, mais... une erreur s'était glissée dans le n° de téléphone de Philippe...
Voici le bon numéro pour le joindre si vous voulez commander son CD : 06 70 57 34 97
Mille excuses, Philippe !

samedi 5 novembre 2016

Assemblée générale de 12 Violoneux

Notre association tiendra son assemblée générale le samedi 19 novembre prochain à La Baresquie de Compolibat, chez Nicole & François.
Avec l'apport de nouveaux adhérents recrutés à grand renfort de truffade lors des Violons de l'Automne (!) et détenteurs désormais d'un magnifique t-shirt siglé au logo de 12 Violoneux, nous espérons la participation d'un maximum de membres de l'association, ou pour les plus éloignés, un envoi de suggestions et de propositions visant à améliorer son fonctionnement et promouvoir mieux encore ses activités.
Cette réunion a pour objectif de dresser un état des lieux du fonctionnement de l'association, de ses activités 2016 mais également de se projeter sur 2017. Les projets ne manquent en effet pas pour les mois à venir (on vous en dira plus très rapidement) mais leur concrétisation n'est pas toujours simple quand on est peu nombreux pour les mener à bien !
Inutile de préciser qu'après la réunion, les violons seront bien sûr de sortie pour une fin de journée en musique.
On compte sur vous !

Pour nos lecteurs amis qui souhaiteraient adhérer à l'association, ou pour les anciens qui n'ont pas encore renouvelé leur adhésion, qu'ils sachent qu'il est toujours temps de le faire (bon, la truffade est un peu froide mais on peut en refaire !) et le tarif est plus que raisonnable : 15 € par an...
Pour plus de renseignements sur l'AG et plus généralement sur le fonctionnement et les projets de l'association, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse : 12violoneux@gmail.com.


mercredi 19 octobre 2016

Violon à vendre

Odile LEROI, violoneuse de la vallée de la Cère, dans le Cantal, souhaite revendre son violon ; voici l'affaire qu'elle propose :

Violon 4/4 Mirecourt 1930 modèle Breton, table épicéa massif, fond, éclisses et manche en érable, vernis jaune orangé + archet + mentonnière + étui
Tarif demandé : 1 000 €.

Avec deux archets supplémentaires : 1 200 €.




Pour contacter Odile : 04 71 62 65 57 / odile.leroi-vialard@orange.fr

samedi 15 octobre 2016

Les VdA 2016, une édition de fort bon (Fal)goût !

Deux semaines pour s'en remettre, deux semaines, rien que ça ! Il faut reconnaître que cette treizième édition des Violons de l'Automne a été particulièrement copieuse, depuis le boeuf du vendredi soir chez Louis jusqu'au coq au vin du dimanche midi !
Pour ceux qui n'y étaient pas, n'allez pas croire qu'il s'agissait d'un week-end consacré uniquement aux cheptels agricoles du Nord-Cantal ou à la bonne bouffe. Bon, d'accord, on a aussi fait honneur à la gastronomie locale et la Salers n'a pas fait que couler à flots (cf. la belle cornue ci-dessous)... mais on a aussi joué du violon, du violon, beaucoup de violon, car on était 27 à manier l'archet, record battu cette année, sans compter les copains venus nous épauler avec leurs flûtes et cornemuses (Jean-Pierre), leurs accordéons (Pierrot & Hervé) ou leur trompette (Mathieu).

Lady Salers
Comme il est de tradition après d'aussi bons moments passés ensemble, c'est l'heure des remerciements ; dans le désordre, un grand bravo et un grand merci à :

- Françoise, Isabelle et toute l'équipe de l'association Aspect qui nous a si bien accueillis (merci notamment à Isabelle pour les photos dans la forge de son grand-père, moment émouvant) : super organisation pour les salles, les aubades, la randonnée, le repas du samedi soir, et pour la publicité faite à la manifestation (affiches, presse) qui a permis de drainer pas mal de monde tout le week-end et en particulier le dimanche matin à la rando et à l'église,
- la mairie du Falgoux, qui a mis les locaux gratuitement à disposition et a accueilli musiciens et publics pour un apéro fort sympa le dimanche midi,
- tous les violoneux présents : Monique, Odile, Pascale, Dominique C., Edwige, Jacqueline, Bernadette, Alice, Florence, Marie, Yvon, Philippe, Thierry, Eric, Jean-Pierre C., Pierre H., Pierre R., Bernard, Dominique M., Christophe, Jean-Claude, Gérard, François, Arthur, Michel L., Michel D.B., Robert,
- aux représentants de 3 générations de Capel (!) à l'accordéon et au chant, à Jean-Pierre R., Mathieu et Amandine pour leur participation (il n'y a quand même pas que le violon dans la vie !),
- Jean-Pierre D., Pierre et Bernadette qui ont assuré l'animation de l'atelier de danse du samedi,
- les familles du Falgoux qui ont accueilli les aubades du samedi matin,
- les restaurateurs et hébergeurs du Falgoux
- Gustave Ythier, sa musique, et ceux qui l'ont collectée, sans lesquels nous n'aurions peut-être pas été là...
Boeuf de fin de bal
Et, bien sûr, parce que nous le valons bien (bonjour la modestie !), il  convient de nous auto-décerner des remerciements, à nous, toute la bande de 12 Violoneux et aux copains du Cantal qui ont fourni un coup de main pour l'organisation de cette édition :

- Thierry et Michel L. pour le matériel de sono et les réglages du son au cours du bal,
- Francine et Nicole pour les cakes et fouaces,
- Michel D.B. pour les réservations d'hébergement, et à Françoise qui a su braver la neige pour rallier le Falgoux un 30 avril (comme quoi, le beau temps n'était pas garanti pour le 1er octobre...),
- Francine, Fadi, Mathieu, Gérard et les autres preneurs de photos et vidéos (si vous en avez fait qu'on n'a pas, merci de nous les envoyer à l'adresse 12violoneux@gmail.com,
- Gérard pour, entre autres, la réalisation des t-shirts,
- Jean-Claude pour, entre autres, les apéros maison et le suivi financier (c'est pas si facile...),
- François, à la coordination générale,
- et tous ceux qui ont adhéré, nouvellement ou pas, à notre association pour en soutenir le fonctionnement futur,

et enfin un grand merci à ceux que l'on aurait oubliés (qu'ils nous pardonnent !) et à tous ceux et celles qui sont venus nous écouter et danser sur nos musiques !
Rando musicale du dimanche matin, sous le soleil retrouvé
Mais parce que la perfection n'existe pas en ce bas monde, et que nous ne saurions rester les deux pieds dans le même sabot, comme chaque année, il est important pour nous de recueillir les avis des participants, musiciens ou public, sur les petites ou grandes choses qui pourraient être améliorées pour les prochaines éditions des Violons de l'Automne. Aussi, n'hésitez-pas à nous faire remonter vos suggestions, critiques, propositions mais aussi vos points de satisfaction, que ce soit sur les moments musicaux ou sur l'environnement et l'organisation de la rencontre ! Les Violons de l'Automne ne doivent pas être un dispositif figé mais au contraire évoluer pour plus de plaisir pour tous ! On compte sur vous !

Pour terminer, voici un faïs (écriture occitane approximative) de photos prises par Francine tout au long du week-end (on vous a tout mis, vous ferez le tri parmi les 500 (!!!) clichés chargés sur Dropbox) :

https://www.dropbox.com/sh/tybtk2xgr4u5zhc/AACrKCutAU-70u6nObkAZb2Va?dl=0

En plus, voici un lien vers un montage vidéo réalisé par Mathieu Lepoivre (grand merci à lui pour ce travail de qualité) :

https://www.youtube.com/watch?v=DX3QiPLnG2M&feature=youtu.be

A lèu ! Amistats !
Dans le ----on, tout est bon !

mercredi 24 août 2016

De l'utilisation raisonnée du site Bandcamp des Violons de l'Automne



Nous venons d'être alertés sur le fait que le site Bandcamp qui héberge les morceaux de multiples éditions passées des Violons de l'Automne réclame depuis aujourd'hui un paiement en échange du téléchargement d'un morceau ou d'un album.
Pour couper court à toute suspicion ou polémique, rappelons qu'il va de soi qu'il n'est pas question pour nous de faire payer des musiques qui relèvent d'un patrimoine commun, qui plus est jouées de manière bénévole et par des musiciens pour la très grande majorité non professionnels. Les Violons de l'Automne sont un moment de plaisir et de partage, et pas une source de revenus pour l'association (notre trésorier pourra le confirmer à qui le souhaitera, les éditions se sont rarement révélées excédentaires mais nous nous interdisons de nous refaire traitreusement sur le dos des internautes !!).
Une fois le premier étonnement passé, nous avons donc vérifié la réalité de cette demande de paiement et si nous avions commis une erreur dans le paramétrage du site, des morceaux ou des albums. Effectivement, le site demande désormais 7 € pour le téléchargement d'un album et 1 € pour celui d'un morceau, et pour une bonne raison, jusque là ignorée de nous car ne correspondant pas à une situation connue voire même plausible : selon le modèle économique de Bandcamp, nous avons le droit d'offrir aux internautes jusqu'à 200 téléchargements gratuits par mois, et au-delà, cela devient payant (on peut comprendre que l'hébergeur mette des limites à une utilisation purement gratuite de son service, il y a quand même des gens qui bossent pour le faire fonctionner). Or, le stock de ces téléchargements gratuits est tombé à 0 du fait d'un nombre très important de téléchargements en très peu de temps... et ne sera reconstitué que le 19 septembre !
Aussi, nous recommandons à tous ceux qui visitent le site des Violons de l'Automne de se montrer à l'avenir raisonnables dans leurs téléchargements. L'objectif principal de ce site est de permettre d'écouter les morceaux joués, ce que chacun peut aisément faire en ligne. Aucune crainte à avoir que tel ou tel morceau disparaisse du site, son contenu s'enrichit progressivement, sans suppression des morceaux les plus anciens. Télécharger des tas de morceaux ou des albums complets n'a donc pas de sens... et peut remettre en cause le bon fonctionnement voire la pérennité du service... ce qui serait quand même un peu dommage, non ?
D'accord, dans le violon tout est bon, c'est notre devise, mais attention à ne pas se montrer trop glouton !!!

samedi 20 août 2016

Les enregistrements des Violons de l'Automne 2015 en ligne

52, oui 52 morceaux à réécouter pour ceux qui étaient là l'an passé à Mouret pour les Violons de l'Automne 2015, 52 morceaux à découvrir pour ceux qui n'ont pas pu y assister, voilà une première série de bons moments de trad que 12 Violoneux vous propose via son site Bandcamp : une flopée de nouvelles bourrées, des valses, mazurkas, scottishes, des réveillez et marches de noces... et tout ça, ce n'est que ce qui a été joué le samedi après-midi... !
Reste le bal du soir à mettre en ligne, ce qui sera fait d'ici l'édition 2016 au Falgoux.

Pour accéder aux différents albums par danse qui contiennent ces morceaux, plus bien sûr un grand nombre d'autres airs joués lors de précédentes éditions des VdA, cliquez ICI !

Les violoneux en action sur le marché de Marcillac-Vallon

samedi 13 août 2016

Une animation sympa dans un lieu insolite

En l'absence de la plupart des violoneux de l'association, partis pour des vacances bien méritées, c'est un trio composé de Bernadette Mona, Pierre Raymond et François qui a assuré le vendredi 12 août au soir une animation pour l'association La Barrejaire, basée dans l'ancienne carrière de chaux près de la gare de Villeneuve-d'Aveyron.
Le lieu, insolite au possible et en cours de réaménagement par les bénévoles de l'association, est le théâtre d'un festival rassemblant des activités et prestations artistiques tout à fait variées (cf. affiche ci-dessous).

Les participants ont bien joué le jeu du bal trad et se sont retrouvés à danser moult danses collectives sous la houlette de Nicole et François et sur les rythmes endiablés de nos amis cantalous. Pour ajouter au dépaysement, les musiciens ont eu le plaisir d'être accompagnés par un percussionniste tout à fait honorable et par une charmante joueuse de chuniri, instrument à cordes frottées traditionnel de Géorgie.
Certes il manquait un parquet et les mollets et orteils ont parfois souffert du sol caillouteux, mais la bonne humeur ambiante et la nuit étoilée au dessus de nos têtes ont fait oublier ces petits désagréments inhérents à un lieu encore en cours de réhabilitation. La limonade d'ortie et le kombucha (boisson acidulée d'origine mongole obtenue grâce à une culture symbiotique de bactéries et de levures dans un milieu sucré, dixit Wikipedia) qui coulaient à flot ont fait le reste !

Le festival s'achève dimanche 14 août aussi il vous est possible d'aller y faire un tour, vous ne le regretterez pas à coup sûr !

vendredi 29 juillet 2016

Des nouvelles d'amis violoneux : aujourd'hui, Bernard Barbier


Voila une info à faire suivre sur vos réseaux d'amitié et de danseurs/danseuses !
Certains le savent d'autres non, Bernard Barbier, violoneux et conteur émérite, souvent présent aux Violons de l'Automne, a monté récemment deux groupes de musique :

  • l'un très musique traditionnelle, pour le bal, le trio de violons "La P'tite Cuisine"
  • l'autre plus élaboré et plus orienté concert / bal, intitulé "Grain de Sel", comprenant accordéon chromatique, guitare / mandole, violon et chant en italien et en occitan.
Vous pourrez écouter :

  • "Grain de Sel" le 4 août à Lauzerte dans le cadre du marché gourmand : 19/20h et 21/22h...
  • "La P'tite Cuisine" le 6 août 19h à Lafrançaise pour le festi bio (voir programme),
  • "La P'tite Cuisine" le 9 août 21h à Montaigu de Quercy pour la fête des joyeux tailleurs de pierre "Le Père Quépas"(voir programme).

Et pour en savoir plus sur Bernard, voici le lien vers son blog.




mercredi 20 juillet 2016

Le nouveau CD de Philippe Ancelin est disponible

Chouette, le facteur m'a laissé  ce matin une enveloppe à bulles contenant le dernier CD de Philippe Ancelin ! Philippe, c'est ce violoneux limougeaud de grand talent (professeur de violon trad au CRR de Limoges, c'est tout dire) et bien connu dans nos contrées pour sa présence quasi systématique aux Violons de l'Automne (et, il faut bien l'avouer, pour sa consommation compulsive d'estofinada).


Voici l'objet. D'abord, la pochette. Après le lièvre fringant de son dernier CD en duo avec Pierre Fey, je m'attendais à une tortue ou un chapelier, mais non, c'est une statuette de bois poli qui nous accueille de son regard énigmatique. Autoportrait ? Je m'interroge. Non, il y manque la moustache du maître... Divinité tutélaire des Monédières, alors, ou de Panazol-ouest ? Mystère. Il faudra nous dire, Philipe. Parce que non seulement il sait à merveille sculpter les bourrées avec ses quatre cordes et son archet, mais il fait de même sur le bois (et dans l'estofinada aussi) !



Bon, c'est pas tout, ça, assez chambré, la musique maintenant. Ça démarre par une bonne série de marches de noces, et c'est parti pour treize plages où Philippe redonne la parole à sa façon toujours brillante et incisive aux grands anciens, les Chastagnol, Meilhac, Pouget, Peyrat, Ythier, Lachaud, Perrier, Péchadre, Jarraud, Mouret... et j'en passe. Au fil des morceaux, surgit ici une compo fort sautillante, là une pochade où Philippe nous sort son nez rouge et son chapeau pointu, ailleurs un moment de douceur en duo avec sa fille Anne. Qu'il joue du violon ou de l'alto, le son est clair et scintillant grâce à la bonne réalisation technique de Bastien Clochard, hormis sur une plage où le musicien utilise délibérément un accessoire qui donne une voix rauque et grondante à son instrument. On ne se refait pas.


Le voyage musical achevé, on se dit qu'on a bien du boulot devant soi pour tourner les bourrées et polkas avec ce swing et cette énergie... allez, pour chipoter un brin, juste un petit regret perso, c'est qu'on n'entende pas un peu plus distinctement les battements de pieds sur ces morceaux appelés à faire danser dans les chaumières.

Si vous voulez vous faire une idée du contenu de ce beau CD, vous pouvez allez jeter une oreille sur trois morceaux mis en ligne par Bastien en cliquant ici ou, si vous voulez voir deux vidéos de Philippe en action, en cliquant ici.

On peut se procurer le CD directement auprès de Philippe en le contactant au 06 70 57 34 97 ou par mail à l'adresse suivante : ph.ancelin@gmail.com ; tarif : 15 € (10 € seulement pour les étudiants et demandeurs d'emploi). Frais de port en sus : 2 €.

En tout cas, Philippe, on t'attend au Falgoux avec un stock de tes CD !

dimanche 3 juillet 2016

www.violoneux.fr. : un site spécialement consacré aux violoneux !

Quelle surprise un beau jour d'été, lorsqu'en vadrouillant sur Internet sur les traces de Gustave Ythier, on tombe sur un site jusque là inconnu, et spécialement consacré aux violoneux !
Tel qu'il est indiqué en page d'accueil : "Ce site a pour objectif de rassembler, sous une plateforme interactive, une partie des informations disponibles au sujet des violoneux des régions de France des XIXe et XXe siècles, afin de pouvoir constituer un outil d'inventaire facilitant l'étude de ces musiciens et de leurs pratiques. Les zones couvertes sont pour l'instant l'Auvergne, le Limousin, la Gascogne, le Quercy, le Périgord et le Haut-Agenais."
Alléchant, non ?
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il ne s'agit pas de l'oeuvre d'une institution ayant pignon sur rue et disposant de moult subventions, mais bien celle d'un étudiant de conservatoire qui, dans le cadre de ses études de violon, souhaitait ordonner les informations sur les violoneux. Belle ouvrage que ce site, jeune homme (on ne citera pas ici son nom car il souhaite s'effacer derrière tous les musiciens et collecteurs auxquels il doit l'objet de son travail) !
Pour retrouver ce site au look wikipédien mais qui n'a pas de lien direct avec Wikipedia - l'administrateur du site y tient - cliquez sur ce lien ou tapez www.violoneux.fr dans votre navigateur Internet.

P.S. : Lorsque ce message sera retiré, vous pourrez retrouver ce lien dans la liste des sites consacrés au violon traditionnel, dans la colonne de gauche du blog.

Violons Barbares, un concert génial !

photo tirée du site officiel des Violons Barbares - Viljandi Folk Festival (Estonie, 2012) ©Ülar Mädmets
Il ne suffisait pas de vous annoncer à grands coups de trompette la venue des Violons Barbares dans le Cantal, encore fallait-il aller les écouter pour pouvoir vous parler ensuite de leur concert. C'est ce que plusieurs violoneux cantalous ont fait et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils en sont repartis décoiffés !
Autant le dire tout de suite : ce concert à Champs-sur-Tarentaine l'un des plus beaux auxquels j'ai pu assister, toutes musiques confondues. Tout y était : qualité envoutante et dépaysante des musiques, quelles viennent du Kazakhstan, de l'Atlas, de Bulgarie ou de Mongolie, beauté et finesse des arrangements, virtuosité exceptionnelle des musiciens (il faudrait des pages et des pages pour vous raconter les talents de chacun des membres du trio), énergie torride que n'aurait pas renié un groupe punk, mise en place son et lumière très pro, le tout servi avec beaucoup d'humour, de simplicité et un grand souci du contact avec le public.
Après près de deux heures, le concert (gratuit - un grand bravo aux organisateurs du festival C'mouvoir) s'est achevé par deux rappels enthousiastes et une longue standing ovation... d'un public pourtant pas uniquement composé d'ados avides de sensations fortes, très loin de là, et les stocks de CDs du groupe ont dans la foulée vite fondu...
Ces deux magnifiques CD des Violons Barbares représentent effectivement un excellent moyen de découvrir ce groupe, qui entre parenthèses tourne frénétiquement dans toute l'Europe et assure régulièrement des premières parties pour Didier Lockwood, excusez du peu. Mais l'idéal est tout de même d'aller les voir sur scène, car c'est là que la puissance de leur musique s'exprime le mieux. Pour connaître les dates de leurs prochains concerts, rendez vous vite sur leur site web ! (FL)

2ème CD des Violons Barbares


dimanche 15 mai 2016

Nouvelle rubrique dans le blog

Une nouvelle rubrique fait son apparition dans ce blog : "Autres sites à connaître absolument", rubrique que vous trouverez dans la colonne de gauche du blog.

Premier lien à y être inclus : celui vers le portail MIMO (Musical Instrument Museums Online) qui regroupe les collections de nombreux et souvent prestigieux musées des instruments de musique du monde entier (musées de niveau national tels que la Philharmonie de Paris, le Musée des instruments de musique de Bruxelles, le Musée national d'Allemagne... etc, mais aussi des musées régionaux plus spécialisés). Plus de 55 000 instruments (!) y sont répertoriés et peuvent être visualisés mais ne peuvent malheureusement pas écoutés directement. Toutefois, des liens permettent, depuis  la présentation de l'instrument étudié dans MIMO, de visiter le site du musée qui en est le détenteur, ce site pouvant proposer des enregistrements audio de l'instrument en question (c'est évidemment particulièrement utile pour les instruments des musiques du monde ou les instruments anciens...). Bonne promenade dans cette méga-hyper-giga caverne d'Ali Baba pour mélomane et merci à Gérard pour avoir communiqué ce lien vers ce site !

Photo tirée du site de l'association ACAO

D'autres liens ont vocation à rejoindre cette rubrique ainsi que les autres rubriques qui rassemblent des liens vers des sites qu'il nous paraît utile de promouvoir. N'hésitez donc pas à nous suggérer tous ceux qui mériteraient selon vous d'y figurer !

dimanche 17 avril 2016

Apprendre le violon traditionel par la vidéo avec François BREUGNOT

Aligot Eléments, La Fabrique, Finissez d'Entrer, Le Comité, tous ces noms de groupe ou de disque ont pour dénominateur commun un certain François BREUGNOT que tout violoneux du Massif Central qui se respecte se doit de connaître.
Artiste talentueux mais aussi pédagogue dans l'âme (ça tombe bien pour le violon ! Il était d'ailleurs venu à la MJC de Rodez animer un stage de violon il y a quelques années), François nous propose de visiter son site Internet.
Ce site nous offre la possibilité de mieux le connaître, lui bien sûr, mais aussi de mieux connaître le violon traditionnel d'Auvergne mais aussi d'Irlande. Il a en effet eu l'excellente idée d'insérer dans son site des vidéos de découverte des techniques de jeu propres à ces différents répertoires.

Pour y accéder, cliquez ici.

Bon, ce coup-ci, ces £*$¨#@%%? de coups d'archet sur les reels, je vais enfin pouvoir me les choper, yes ! Merci François !

vendredi 15 avril 2016

Violons de l'Automne 2016 : 1er et 2 octobre au Falgoux, dans le Cantal

L'édition 2016 des Violons de l'Automne se déroulera au Falgoux, sur les terres du célèbre Gustave Ythier, forgeron-violoneux ou violoneux-forgeron de légende.



D'abord, situer le Falgoux : le village est niché tout en haut de la vallée du Mars, rivière qui prend sa source au pied du Pas de Peyrol, sur les pentes ouest du Puy Mary. Si vous regardez la météo, c'est simple, c'est juste au dessus de la température la plus basse de la carte (allez, les cantalous, faites pas la gueule, ce n'est pas de votre faute si votre ville est à 600 mètres d'altitude !)... En regardant la carte de plus près, on distingue très bien le volcan du Cantal avec ses vallées rayonnantes, et bien, la vallée du Mars, c'est la plus longue et la plus marquée qui se dirige vers le nord-ouest, vous y êtes ? On est là au coeur du Parc Naturel Régional des Volcans d'Auvergne, sur des terres de montagne où l'on tient le coup à grandes assiettées de truffade et de bourriols géants, un pays rude mais magnifique !

Ensuite, se noter impérativement la date : l'essentiel de la rencontre se déroulera le samedi 1er et le dimanche 2 octobre, mais il est plus que probable qu'un repas / boeuf musical permettra aux plus impatients de se dérouiller l'archet dès le vendredi soir. D'ailleurs, tiens, qui va-t-on rencontrer cette année, après la découverte surprise d'une chanteuse finlandaise l'an passé à Villecomtal ? Un moine tibétain peut-être, allez savoir...

Cette édition sera organisée avec le soutien de l'association locale Aspect, qui organise de multiples animations culturelles dans la vallée et qui avait déjà souhaité nous accueillir l'an passé ; il y a quelques années, Aspect avait fait venir au Falgoux  Aiga de Març, dans une version renforcée par le grand Michel Esbelin, Pierre Raymond et Bernadette Mona. Nous avons rendez-vous samedi 30 avril avec Isabelle Faux pour préparer ce week-end de musique auquel nous espérons que vous serez nombreux à participer !

Comme chaque année, nous enverrons par mail le programme des festivités à tous ceux dont nous disposons des adresses (si vous avez changé ou que vous ne le recevez pas, merci de nous contacter) et bien sûr nous le mettrons en téléchargement sur ce blog.

Allez, un petit coup d'oeil anticipé à ce qui vous attend : les premiers souffles de l'automne viennent juste de teinter les pentes  de la vallée du Mars de notes dorées, orangées ou rouges, juste en dessous du Roc d'Hozières ou du Puy de la Tourte... quelques mouflons gambadent sur la crête avant d'aller s'abreuver aux eaux du... Violon (vous ne le croyez pas ? eh ben, si, c'est vrai, il y a même un ruisseau qui porte ce nom dans le coin, comme quoi, on ne choisit pas nos lieux au hasard)... une joyeuse bande accorde ses binious à quatre cordes... hum, ça va le faire grave !

mercredi 24 février 2016

Alerte vol de violon

Les deux violons de Cécile Delrue, ancienne élève de notre ami Philippe Ancelin ont été volés dans la nuit du jeudi 18 février au vendredi 19 février à Limoges.
Il s'agit de deux Mirecourt, le premier (photo sur le parquet) a comme signes distinctifs une vieille fente perpendiculaire au chevalet partant du pied du cordier et allant jusqu'au côté droit du chevalet, et le vernis est abîmé sous l'ouïe gauche (brûlures de cendres). Le deuxième (photo dans l'herbe et en jeu) a quelques trous de vernis sous le chevalet et le cordier. Ils n'ont pas vraiment de valeur marchande, mais ont pour elle une très grande valeur affective..
Si vous les voyez passer sur le bon coin, chez vos luthiers, dans un troc, une braderie.... merci de prévenir Cécile (cecile.delruebirot@gmail.com) ou la police de Limoges...
et si vous pouvez faire passer l'info à vos contacts...
Merci beaucoup !



dimanche 21 février 2016

On a découvert, on a aimé...

On connaissait le violon traditionnel breton, le limousin, le gascon, celui de l'Artense ou du Dauphiné, on avait entendu parler de celui du Poitou, mais pas encore celui du Jura...

C'est désormais chose faite avec un contact pris par Gérard avec la troupe des violons du Jura, qui a édité un chouette cahier de répertoire de violoneux issus de la Petite Montagne du Jura, que nous nous sommes empressés de nous procurer (pour le commander, cliquer ici). On y trouve des polkas fort entraînantes, des mazurkas délicieusement modales, des valses, marches et sautiches propres à faire gigoter de la semelle le danseur le plus alangui. L'ensemble de violons de 12 Violoneux a immédiatement adopté quelques uns de ces airs afin de faire découvrir aux danseurs aveyronnais la richesse musicale de ce terroir des confins orientaux de notre pays. Nous espérons avoir le plaisir d'accueillir plusieurs des membres de la troupe des violons du Jura lors de la prochaine édition des Violons de l'Automne, avant, pourquoi pas, de recevoir tout le groupe pour un échange musical et amical plus approfondi.
Vous trouverez dans la colonne de gauche le lien vers leur site Internet.


Et pour en revenir au Poitou, mentionnons le passage fort apprécié du groupe Brabant à St-Flour à la mi-février (dans le cadre des stages d'hiver du CDMDT 15). Ce groupe se compose de deux violoneux, d'un diatoniste et d'un vielleux de haute volée qui ont mis le feu lors du stage de danses animé par Patrick Graval et lors du bal du soir.  Au programme : avant-deux, maraîchines, marchoises, rond de Noirmoutier ou de l'Ile d'Yeu... Les quatre compères ont su allier qualité musicale, gentillesse, humour et une forte implication au service des danseurs, ce qui est là l'essentiel. Nous espérons les accueillir eux aussi prochainement, la réflexion est dans les tuyaux...

lundi 25 janvier 2016

12 Violoneux aux Setmanas Occitanas

12 Violoneux animera samedi prochain la journée consacrée à la Dictée Occitane, organisée cette année à St-Rémy par l'I.E.O. del Vilafrancat dans le cadre des Setmanas Occitanas.
Après la dictée, et pendant que les spécialistes de la langue de Bodon examineront avec attention les copies des participants, nous nous produirons une première fois dans un contexte de concert (vers 16 heures).
Nous serons à nouveau sur scène pour le bal du soir, en compagnie de Route 47 et du duo composé de Michel et Marie-Lise.
Alors, rendez-vous à St-Rémy !
Et si vous voulez en savoir plus sur les Setmanas Occitanas, voici le programme :


dimanche 3 janvier 2016

Bonne année 2016 !

En ces temps nuageux emplis d'incertitudes, nous formulons le voeu que le feu clair et chaleureux de nos musiques de violons soit en 2016 encore un point de ralliement et de rencontre.
Que 2016 soit donc pour vous et vos familles une Bonne et Heureuse Année, une année de musique, de danse, de culture occitane et surtout de transmission de ce patrimoine qui nous a été légué et que nous nous devons de faire vivre.
Très sincères amitiés à tous, à bientôt sur les parquets ou dans les rues !


Et parce que les musiques traditionnelles ont été patiemment tissées au fil des siècles en développant leurs spécificités dans chaque région mais en les renforçant par des apports et des influences multiples, et parce que ce n'est pas dans les replis de toutes sortes que nous construirons l'avenir de notre planète, nous ne résistons pas au plaisir de relayer le proverbe et le message que nous a adressés Olivier Richaume, que nous remercions et saluons amicalement au passage :

"Est-ce qu'il fait jour lorsque l'on peut distinguer un chien d'un loup ? Est-ce qu'il fait jour lorsque l'on peut identifier un figuier d'un olivier ?
Non, il fera jour quand nous reconnaîtrons dans l'étranger un frère !*

Alors, re-16-issons-nous !"


* d'après un conte hassidique